Découvrons ensemble ce que c’est que le freelancing, je sais que vous allez beaucoup transpirer car vous devez gérer beaucoup de paramètre au début pour atteindre ce type d’objectif.

Le freelancing vous rendra libre, vous aurez le statut d’entrepreneur, vous serez devenu votre propre patron. Certes, il vous faudra avoir de l’auto-discipline.

Eh oui les amis, il vous faudra connaitre les rudiments pour vous permettre de réussir en freelancing.

Avant de vouloir contacter un Freelance, savez vous ce que c’est?

Le terme « Freelance » désigne le fait de travailler à son propre compte,  en tant que travailleur indépendant.

En savoir plus à propos de Freelance en cliquant ici.

La définition de Freelance reste tout même très compliqué à définir, car ce n’est pas qu’un Travailleur indépendant mais aussi un entrepreneure en savoir plus ici.

Comment contacter un Freelance?

Avant de vouloir contacter un Freelance, vous devez d’abord connaitre les sites où vous pourrez trouver votre freelance.

Trouver un freelance est devenu un véritable défi devant l’explosion de la demande et de l’offre. Comment s’y retrouver?

Ou se rendre pour trouver ou déposer son offre et trouver une perle rare ?

La rédaction de Maddyness vous dresse une liste de 10 sites pour vous aider à vous y retrouver.

Voici les sites que vous pouvez utiliser pour contacter un Freelance : 

      – Creads

      – Hopwork

      – Digikaa Missions

      – Twago

      – Freelancer

      – Upwork

      – Graphiste

      – With Designers

      – Trouve moi un freelance

      – 404Works

Qu’est-ce que le travail en freelancing ?

Travailleur indépendant ou freelance ne sont pas des statuts juridiques, ce sont des statuts sociaux. Quand on est freelance, on est avant tout entrepreneur.

Il faut donc créer une entreprise. Par conséquent, il convient de choisir un statut juridique pour son activité freelance.

Comment ça marche le freelancing?

Un travailleur freelance ou travailleur indépendant peut choisir lui-même les missions qu’il souhaite effectuer pour ses clients. Il bénéficie d’une grande autonomie dans son travail. Il peut choisir ses horaires de travail, ainsi que la quantité de missions qu’il souahite réaliser.

Comment faire pour devenir freelance ?

Pour plus de sérénité et de certitude au moment du lancement de votre activité en tant que freelance, prenez le temps de suivre quelques étapes incontournables :
  1. Se renseigner sur le marché du freelancing en France. …
  2. Choisir le statut juridique adapté à votre activité …
  3. Faire une étude de marché …
  4. Faire un business plan. voir plus…

Quel statut pour travailler en freelancing ?

Les statuts juridiques pour le travailleur indépendant. Lorsque qu’un freelance indépendant souhaite créer son entreprise et démarrer son activité.

Il aura le choix entre quatre statuts juridiques : l’entreprise individuelle, l’EIRL, l’EURL et la SASU.

Comment faire pour travailler en freelancing ?

  1. #1 Fiverr.
  2. #2 5euros.com.
  3. #3 People per Hour.
  4. #4 Upwork.
  5. #5 99designs.
  6. #6 Codeur.com.

Quelle activité en freelancing ?

20 idées de jobs en freelancing

  • Support de chat. Ce poste nécessite un accès à l’ordinateur et à Internet, avec peut-être une formation en cours d’emploi. …
  • Commis à la saisie des données. …
  • Secrétaire de rédaction. …
  • Codeur. …
  • Revendeur de vente au détail en ligne. …
  • Gestionnaire des médias sociaux. …
  • Tuteur virtuel. …
  • Télévendeur.

Où travailler en freelancing ?

Voici les pours et les contres de chacun de ces lieux de travail.

  • Travailler de chez vous.
  • Travailler dans un espace de coworking.
  • Travailler dans un café
  • Travailler dans une bibliothèque.
  • Travailler chez le client.

Quels sont les métiers en freelancing ?

Donc, tout est encore possible pour vous, voici le programme :

  • Job #1 : Rédacteur – Rédactrice Web / Copywriter.
  • Job #2 : Storyteller.
  • Job #3 : Rédaction d’Ebook.
  • Job #4 : Correcteur / Relecteur.
  • Job #5 : Traducteur / Traductrice.
  • Job #6 : Community Manager.
  • Job #7 : Graphiste indépendant.
  • Job #8 : WebDesigner.

Quel est le meilleur statut juridique ?

L’EURL ou la SARL sont les statuts juridiques de société les plus utilisés par les créateurs d’entreprise.

Quel statut choisir pour de la prestation de service ?

Le statut d’autoentrepreneur (ou microentrepreneur) est le statut le plus simple pour créer une entreprise de prestation de service. …

La création d’une micro-entreprise peut se faire en ligne, en déposant une déclaration de création d’entreprise de personne physique.

Comment trouver des clients quand on est freelancing ?

Comment trouver des clients en freelancing ?

  1. Postulez à des missions sur des sites de freelance. …
  2. Proposez une prestation gratuite. …
  3. Faites-vous connaitre en créant des contenus. …
  4. Cherchez des partenaires au bon endroit. …
  5. Ne vous isolez pas des autres freelances. …
  6. Informez vos connaissances que vous êtes freelance.

Pourquoi travailler en freelancing?

En effet, être indépendant / Entrepreneure permet 2 grands avantages : La mobilité et la flexibilité des horaires.

Puisque vous gérez votre propre entreprise, vous pouvez bougez quand vous le souhaitez ! … Être Freelance, c’est travailler aux horaires qu’on souhaite et donc un maximum de productivité.

Quels sont les procédures à entreprendre avant la facturation de vos clients?

Si vous voulez vous lancer en freelance, commencer par vous enregistrez auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), afin de pouvoir, notamment, facturer ses clients.

Avantages et inconvénients du travail dans le freelancing

Déjà, pour commencer vous pouvez choisir vos clients. Par contre, le revenu d’un freelancer varie d’une mission à un autre.

Il faut avoir beaucoup d’autonomie. Vous pourrez choisir vos heures de travail, ça c’est bien rassurant.

Surtout ne l’oublions pas que vous avez le contrôle sur la quantité de vos missions.

Comme étant dit plus haut, en parlant de revenus, vos différentes rémunérations se fait au cas par cas en accord avec chaque client.

Comme ce que je l’avais énoncé au début. Vous serez seul face aux montagnes de choses à faire pour développer votre activité commerciale. 

 Le freelancer doit pouvoir gérer la production de, contrats légaux, marketing, vente, finances, comptabilité, etc… sans nécessairement être qualifié dans tous ces domaines.

Il est bien entendu possible de faire appel à une aide extérieure, par exemple à un juriste pour la rédaction des contrats, ou à un comptable certifié pour gérer la comptabilité.

Toutefois, l’entrepreneur freelance devra assumer le coût engendré par de telles prestations de service.

Il est aussi vrai que dans ce statut d’entrepreneure, on peut venir à  manquer de travail.

Et donc de rentrées d’argent, entre deux missions.

Statut du travailleur en freelancing

Le freelancer aura le choix, sauf activités particulières, entre deux statuts :

L’entreprise individuelle. Le régime le plus répandu parmi les freelancers est celui de micro-entrepreneur.

L’entreprise individuelle est le statut le plus simple, mais alors le freelancer est responsable des dettes professionnelles également sur ses biens propres.

Ce qui signifie que si il est par un quelconque moyen en grande difficulté, il devra avoir la tête sur les épaules parce que l’huissier lui, il va pas du tout se gêner à prendre toutes ses affaires et s’en aller.

Si vous voulez vraiment éviter cela, vous pouvez opter pour le deuxième statut, le EIRL ( entreprise individuelle à responsabilité ) ou une EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité).

Le statut de société. Avec le statut de société, la personne est responsable uniquement à hauteur du montant du capital apporté. 

Il existe plusieurs types de société différentes auxquels un freelancer peut songer : société civile libérale (SEL), société civile professionnelle (SCP), société civile de moyens (SCM) ou encore société d’exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL).

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :